GoodNews #7 - Le bien-être une question fondamentale

De nombreuses entreprises commencent par améliorer l’ergonomie de l’espace de travail pour favoriser le bien-être de leurs employés. On sait aujourd’hui que la position assise de manière prolongée demande des efforts spécifiques à l’organisme, avec des conséquences néfastes : perturbation des fonctions métaboliques et baisse des défenses immunitaires. Après toute une journée passée assis, même l’exercice physique ne permet pas d’inverser la tendance.

Les aménagements de bureau les plus judicieux sont ceux qui offrent tout un éventail de choix, tout en assurant un maintien ergonomique.

Se sentir bien au travail

Gallup a découvert que plus de deux tiers des employés à travers le monde se contentent d’attendre la fin de la journée de travail. Ils sont de plus en plus heureux à mesure que l’heure du départ approche. De plus le manque d’implication est l’un des principaux éléments précurseurs de la dépression.

Les facteurs de stress quotidiens peuvent provoquer des émotions négatives chez les individus, en les obligeant à être constamment aux aguets. Et cet état de lutte ou de fuite a pour conséquence des taux de cortisol et d’autres hormones du stress, qui finissent par épuiser et endommager l’organisme, et affecter l’équilibre psychologique.


Les émotions : moteur de motivation

Le ressenti des individus a un impact significatif sur leur santé et leur travail. “Nous sommes des organismes en constante évolution, qui ont besoin d’être continuellement réparés. Lorsque nous nous trouvons dans un état d’esprit négatif, nous ne pouvons pas réparer nos cellules. Les émotions négatives font partie de la vie, mais elles ne doivent pas se prolonger trop longtemps, ni prendre le pas sur les émotions positives. Lorsque les gens sont dans un environnement qui favorise les émotions positives, ils peuvent être pleinement productifs, collaboratifs et créatifs” d’après Beatriz Arantes de chez Steelcase.
 

Le travail créatif :
 

Les bureaux sont passés d’espaces principalement axés sur des tâches routinières à des espaces destinés à des tâches créatives, ce qui a des conséquences majeures en matière de bien-être.

Le travail créatif consiste à communiquer avec les autres, à être ouvert à de nouvelles idées, à prendre des risques et à faire de nouvelles expériences. Pour créer un terrain favorable au travail créatif, l’environnement doit être positif et accueillant. L’espace de travail est plus important que jamais et il doit être plus polyvalent que par le passé.

Votre environnement de travail est-il mauvais pour votre bien-être ?

Les plus grandes entreprises peuvent avoir une influence considérable sur le bien-être de leurs employés, ou au contraire l’entraver, en portant toute leur attention sur l’espace physique. Avec quelques efforts, on peut faire en sorte que les gens quittent le bureau avec autant d’énergie (voire plus !) qu’à leur arrivée.

En quelques chiffres, d'après une étude de Steelcase : 


Intimité
95 % affirment avoir besoin d’un lieu calme et discret pour les conversations confidentielles.
40 % ne disposent pas de ce type d’espace.

Concentration
Selon 95 % des participants, il est important de pouvoir disposer d’espaces privés et calmes pour les tâches nécessitant de la concentration.
41% affirment ne pas avoir accès à ce type d’espace.

Respecter les exigences élémentaires
50 % des employés affirment ne pas bénéficier d’une vue agréable.
40 % se plaignent de ne pas avoir accès à la lumière naturelle.
Plus de 30 % disent respirer un air de mauvaise qualité.
37 % d’employés perdent jusqu’à 30 minutes par jour pour des raisons d’inconfort physique.

Répit
91 % des individus affirment avoir besoin d’espaces informels pour recharger leurs batteries.
Plus de la moitié (51 %) indiquent ne disposer d’aucun lieu de ce type dans leur environnement de travail.

 

Hello DelicornerComment